Cinémathèque universitaire © 2015-2019 - Tous droits réservés - Mentions légales

Le fonds film 

 

La collection reflète la variété des productions en France et à l‘étranger. Elle comprend des classiques, quelques incunables et des films improbables.

 

En 2015, 81% sont des films de fiction (19% sont des documentaires ou des actualités).

60% sont des longs métrages (donc 40% de courts métrages).

55% sont des productions ou coproductions françaises.

Une collection de films sur pellicule 16 mm et 35 mm

La collection des films de la Cinémathèque universitaire est très majoritairement sur support photochimique, c'est-à-dire ici en bobines de film sur pellicule 16 mm ou 35 mm (pour illustrer la variété des formats, nous gardons quelques Super 8 et 9,5 mm).

 

 

Le(s) catalogue(s)

Environ 90% des films stockés sont catalogués.

Ce catalogue comporte plusieurs bases de données : celle générale regroupe les films que l’on peut programmer en salle 49; celle des film-annonces; celle des copies qui présentent un intérêt de conservation mais dont l’état ou l’intégrité ne permet plus la projection.

 

Par respect des accords avec les déposants ou les donateurs, le catalogue reste confidentiel.

 

En septembre 2017, le catalogue de la Cinémathèque universitaire compte 8354 films.

 

 

Le profil des collections films

Le fonds films est presque exclusivement composé de copies d’exploitation, c'est-à-dire de copies positives tirées pour une exploitation en salles ou en circuit non commercial ayant fait l’objet d’un visa d’exploitation en France.

 

 

Exemples de copies rares présentes dans le fonds de la Cinémathèque universitaire :

 

Quelques copies sont issues de cinématographies confidentielles telles que des films produits en Albanie, en Guinée, en Mongolie…

 

D'autres films sont rares parce que tirés en un unique exemplaire. Par exemple, Nicolette et les Faust (1961) d’Alain Jeannel, alors assistant réalisateur de François Truffaut, est resté inédit en salles ; de même Une infinie tendresse (1968) de Pierre Jallaud n’a été tirée qu’en un seul exemplaire à l’origine ; ou Detektive (1969) de Rudolf Thome, avec des sous-titres français alors qu’il était inédit en France.

 

Il y a des films dans des versions alternatives rares. Par exemple, un classique tel que La Règle du jeu (1939) de Jean Renoir a été exploité entre 1945 et 1958 dans une version courte, dont nous disposons d’une copie, et devenue invisible aujourd’hui.

Un autre classique, Lola Montès (1955) de Max Ophuls, a été exploité en salles en 1957, dans une version complètement remontée par Etiennette Muse à la demande du producteur Albert Caraco. La Cinémathèque universitaire conserve une copie de cette version rare.

Ces copies sont précieuses pour comprendre l'histoire et la réception de ces deux classiques.

 

A l’inverse, ce sont parfois les copies d’exploitation en 35mm qui sont plus complètes que les éditions domestiques postérieures.  Ainsi, notre copie de Le fond de l’air est rouge (1978) de Chris Marker dure 20mn de plus que les VHS ou DVD.  

 

Les collections films sont à la fois le reflet des déposants (par ex. Jean Mitry, Eric Rohmer, Gérard Vaugeois) et le témoin de la cinéphilie et des champs de recherches des enseignants chercheurs qui animent la Cinémathèque universitaire. Ainsi, les films français des années 1930, le cinéma des premiers temps, le cinéma de genres populaires, les versions alternatives, les essais militants sont un peu plus représentés…

 

La Cinémathèque universitaire n’a pas de collection de films amateurs. Elles conserve quelques négatifs, contretypes, chutes ou autres éléments de travail. 

 

 

L’exception : les vidéogrammes

Depuis 1993, à l'université Sorbonne Nouvelle, c'est la vidéothèque du département Cinéma et Audiovisuel qui gère les collections de DVD et VHS.

 

A l’université Paris 1, nous conservons comme témoins de pratiques audiovisuelles quelques films sur support Ampex 2 pouces, des U-matic, des Betamax, des VHS d'éditions étrangères. Il n'y a plus de lecteurs sur place, mais, si l'histoire de la vidéo vous intéresse, vous pouvez vous orienter vers le groupe de recherches La Vidéo des premiers temps.