Cinémathèque universitaire © 2015-2019 - Tous droits réservés - Mentions légales

Jean Gili 

De 2001 à 2005, il préside la commission scientifique du Patrimoine cinématographique du CNC. Il préside la Cinémathèque universitaire pendant neuf ans, de 2003 à 2012. En 2009, il devient professeur d’histoire du cinéma à Paris 1-Panthéon Sorbonne.


Jean A. Gili est l’auteur de nombreux écrits (ouvrages généraux, livres d’entretiens et monographies), ainsi que le réalisateur de documentaires, sur le cinéma italien.

 

Publications
  • Howard Hawks, Seghers, 1971

  • Francesco Rosi : cinéma et pouvoir, Le Cerf, 1977.

  • Le Cinéma italien, UGE, coll "10/18", 1978.

  • Le Cinéma italien 2, UGE, coll "10/18", 1982.

  • La Comédie italienne, Veyrier, 1983.

  • L'Italie de Mussolini et son cinéma, Veyrier, 1985.

  • Le cinéma italien à l'ombre des faisceaux 1922-1945, Institut Jean Vigo, 1990.

  • Paolo et Vittorio Taviani : entretien au pluriel, Actes Sud, 1993.

  • Nanni Moretti, Gremese, 2001.

  • Luigi Comencini, Gremese, 2003.

  • Ettore Scola : une pensée graphique, Isthme, 2008.

  • Fellini : le magicien du réel, Découvertes Gallimard, 2009.

  • Le Cinéma italien, La Martinière, 2011 (mise à jour de l'édition 1996).

  • Luchino Visconti et la critique française, L' Amandier, 2014.

  • L'Italie au miroir de son cinéma, ouvrage collectif sous sa direction, Editalie, 2014.

  • Marcello Mastroianni, La Martinière, 2016

  • L'autobiographie dilatée. Entretiens avec Nanni Moretti, Rouge profond, 2017

 

Réalisations

  • Scola, le satiriste, en collaboration avec Emmanuel Barnault, 2008.

Jean A. Gili est né à Nice le 19 novembre 1938. Agrégé d’histoire et docteur en lettres et sciences humaines à Sciences Po Paris, il débute en tant que maître-assistant d’histoire à la faculté de Nice.Dans les années 60, il devient animateur de ciné-clubs et écrits ses premiers articles dans la revue Cinéma. En 1972, il participe à la fondation de la revue Ecran. Après avoir séjourné à l’Ecole française de Rome de 1975 à 1977, il devient un spécialiste du cinéma italien. En 1983, il intègre le comité de rédaction du mensuel Positif, et crée avec Pierre Todeschini Les Rencontres du cinéma italien d’Annecy.

 

En 1984, il fonde avec Jean-Pierre Jeancolas l’Association française de recherches sur l’histoire du cinéma (AFRHC), qui édite la revue 1895. En 1993, il prend la direction du département d’études cinématographiques et audiovisuelles de l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne.

Photogramme du film de François Truffaut La Nuit américaine (1973)